EPSP : les enseignants décident de radicaliser leur position

C’est ce qui ressort de l’assemblée générale d’évaluation des syndicats des enseignants du Congo, Syeco, et syndicat des enseignants catholiques, Synecat. Selon le secrétaire général du Synecat, le gouvernement central a montré une volonté manifeste d’ignorer les revendications des enseignants, constate radiookapi.net

La rencontre a eu lieu samedi à la paroisse Saint Pie X, dans la commune de Ngiri Ngiri.

Jean-Bosco Puna, secrétaire général du Synecat, explique : « Les enseignants remarquent une indifférence manifeste du gouvernement par rapport au cahier des revendications des enseignants. Il se dégage que le gouvernement s’empresse à impliquer les syndicats dans les discussions budgétaires pour l’exercice 2009. Ce que les enseignants considèrent comme une tricherie, et une manière de vouloir ignorer les revendications des enseignants, parce que le budget 2008 n’a produit aucun effet. Et, en fin de compte la position des enseignants est que aujourd’hui, sur toute l’étendue du territoire national, les enseignants ont décidé de ne pas reprendre les cours. C’est la poursuite de la grève jusqu’à nouvel ordre. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner