Lubero : l'administrateur du territoire lance un cri d'alarme pour l'assistance des déplacés

Déplacement des populations à l'est de la Rdc

Déplacement des populations à l'est de la Rdc

Selon l’administrateur Josué Badibanga Kabunda, ces milliers de déplacés qui viennent de Kibirizi en territoire de Rutshuru ont besoin de tentes, de couvertures, de vêtements, de vivres et de médicaments, rapporte radiookapi.net

L’administrateur de territoire de Lubero, à 250 kilomètres au Nord de Goma, lance un cri d’alarme face à l’arrivée massive des déplacés de guerre dans différentes cités de sa juridiction, notamment Kanyabayonga, Kayna, Kirumba, Alimbongo et Lubero : « Ils ne sont pas encore tout à fait fixes pour qu’on puisse les recenser. Mais leurs conditions de vie sont inhumaines. Ils n’ont pas de place où mettre la tête, ils n’ont pas à manger, ils n’ont pas de soins médicaux, ils n’ont même pas d’endroits où se réfugier contre les intempéries. Il y a deux jours, je me suis déplacé moi-même avec le comité de sécurité du territoire. A Kanyabayonga, on avait déjà enregistré plus de 1000 déplacés. A Kirumba, on a parlé d’une centaine. A Kayna, mêmement. On peut compter plus de 3000 personnes. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner