Rutshuru : toujours des combats à 30 kilomètres de Goma

Hélicoptère de la Monuc tirant sur les positins du CNDP

Hélicoptère de la Monuc tirant sur les positins du CNDP

Des combats ont repris ce mercredi matin à Kibumba, 30 km de Goma, au Nord, dans le territoire de Rutshuru. Il s’agit des combats violents affirment les responsables des FARDC qui confirment que leurs troupes sont appuyées dans cette offensive par des raides aériens de la Monuc. Le CNDP vient d’être délogé d’une colline stratégiquement militaire qu’il occupait.

A Kibumba, les hélicoptères des FARDC et de la Monuc bombardent les positions occupées par le CNDP, depuis 6 heures du matin ce mercredi. La Monuc affirme pour sa part que le CNDP vient d’être délogé d’une colline stratégiquement militaire, qu’il occupait depuis 2 jours. Les responsables militaires des FARDC qui confirment cette information, indiquent notamment que le CNDP perd actuellement de plus en plus de terrain à Kibumba.
Bertrand Bisimwa porte-parole du CNDP confirme la reprise de combats à Kibumba. Pour lui, le CNDP n’a pas été repoussé de cette localité et ses combattants n’ont encore répliqué aux attaques de la coalition FARDC-Monuc.

A Kiwanja, située à 3 km de Rutshuru-Centre, quelques tirs ont été entendus ce mercredi, aux environs de 9 heures locales. D’ après une autorité de Rutshuru, ces tirs ont été provoqués par un groupe des jeunes civils qui venaient de s’accaparer des armes trouvées dans un bureau de la police. Ces coups de balle tirés en l’air ont duré près d’une heure, affirme la même autorité, elle ajoute que ni les FARDC ni le CNDP ne contrôlent la cité de Kiwanja. Sur un autre volet, des véhicules de commerçants transportant des planches et des sacs de braises qui étaient bloqués à Kiwanja, ont pris la route de Goma ce matin.
A Rutshuru-Centre, c’est le calme qui y règne, confirme un habitant. Ce mercredi matin, quelques personnes, ont commencé à regagner leurs habitations.

Des morts et des blessés à Rutshuru

4 personnes sont mortes par balle mardi. D’après des responsables administratives à Rutshuru, dans le quartier Buturande, un combattant Maï-Maï a été tué par balle par son compagnon pendant qu’ils se disputaient un butin, à la suite d’un pillage. Un autre FARDC de la 9ème brigade intégrée qui se trouvait près du lieu du crime a été aussi tué par le même Maï-Maï.
Dans le quartier Mabungo, 1 policier et un civil ont été aussi tué par un soldat FARDC affirment autorités.
Plusieurs bureaux des ONG internationales ont été pillés le même mardi. Parmi les casques bleus de la Monuc qui étaient envoyé sur place pour empêcher ce pillage, certains ont été également blessés, dont l’un par balle tirée par des hommes armés et en uniforme.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (64)
Elections (63)
Ebola (62)
RDC (57)
FARDC (54)
élection (47)
Monusco (44)
Beni (39)
ADF (36)
FCC (33)
Opposition (29)
Caf (28)
Vclub (25)
Léopards (20)
Mazembe (17)
Linafoot (16)