Kinshasa : arrestation des ressortissants de l’Equateur, Vital Kamerhe promet de s'impliquer

L’Assemblée nationale a dénoncé, mardi en plénière, la poursuite des enlèvements, matraquages et arrestations arbitraires à Kinshasa des ressortissant de la province de l’Equateur. Pour cette institution, ces agissements des services de sécurités ne permettent pas de consolider la cohésion nationale dans la recherche de la paix à l’Est du pays. Patrick Mayombe, député nationale du MLC qui a soulevé cette motion souligne que les auteurs sont les agents de la police et de l’armée, indique radiookapi.net

Ce député souhaite que ces services respectent la procédure judiciaire en la matière. Vital Kamerhe, président de l’Assemblée, promet de rencontrer le chef de l’Etat, le chef d’Etat major général des FARDC et l’inspecteur général de la police pour discuter de cette situation.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (175)
Ebola (58)
FARDC (53)
Kinshasa (36)
Beni (36)
Ceni (32)
Monusco (31)
FCC (28)
élection (26)
Yumbi (25)
Sécurité (24)
Mazembe (23)
Linafoot (23)
Corruption (23)
Caf (22)
UDPS (22)