UDPS : « seul le dialogue peut mettre fin au conflit armé à l'Est du pays »

Dans son communiqué publié au début de cette semaine, l’UDPS se dit préoccupé par l’escalade militaire observée ces derniers temps dans le Nord Kivu. Le parti d’Etienne Tshisekedi rappelle que la voie militaire pour résoudre ce conflit est vouée à l’échec, rapporte radiookapi.net

Bernard Ali Risasi, porte-parole de l’UDPS, explique : « Nous disons qu’il faut que les forces vives les plus représentatives se retrouvent avec les pays voisins. Et ce ne sont pas des rencontres entre le président Kabila et le président Kagame qui feront qu’on va trouver une solution à cela. Nous avons beaucoup de forces négatives qui sont des Interhamwe qui sont des rwandais s’il vous plaît. Il faut que ces Rwandais rentrent dans leur pays pour que monsieur Kagame ne trouve plus de raison pour dire que nous avons des forces négatives. Aujourd’hui, nous voulons une table ronde internationale, parce qu’il faudra que les pays directement concernés par ce conflit se retrouvent avec les forces représentatives du Congo, avec la communauté internationale. Que vous le vouliez ou non, cette communauté internationale nous a beaucoup aidé à trouver des solutions dans ce pays. Après Sun City, il y a encore eu beaucoup de texte qui ont été violés. Même la constitution actuelle a été violée. Donc, il faut qu’on se retrouve. Vous savez que l’UDPS, c’est la non violence. En politique, il faut toujours et toujours dialoguer. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner