Goma : la RDC et le Rwanda débattent de Nkunda et des FDLR

Des travaux de concertation bilatérale entre la RDC et le RWANDA, se poursuivent depuis ce jeudi matin à Goma. Des assises qui s’inscrivent dans la dynamique de la normalisation des relations politiques entre ces deux pays voisins. Les travaux se déroulent à huis clos au Cap Kivu Hotel de Goma, remarque radiookapi.net

Ces travaux vont, selon le chef de la diplomatie congolaise, se pencher sur les consolidations des relations politiques entre la RDC et le Rwanda. Au cours de ces assises, les deux délégations vont examiner aussi l’épineuse question des FDLR. Celle-ci constitue, selon la ministre rwandaise des Affaires étrangères, une sérieuse menace pour le Rwanda.

Pour Alexis Tambwe Mwamba, cette 4e réunion est porteuse d’espoir : « Nous discuterons du problème principal qui vous intéresse, à savoir les FDLR, du problème principal qui nous intéresse, à savoir Nkunda. » rnLe chef de la diplomatie congolaise a réaffirmé la volonté du gouvernement de négocier avec Laurent Nkunda.

Pour sa part, la délégation du Rwanda se dit favorable à la poursuite de ces pourparlers. Toutefois, elle a mis un accent particulier sur la question des FDLR. Rose-Marie Museminali explique : « Je voudrais insister et souligner la question des FDLR qui est une question pour votre pays, et une menace pour notre pays, encore une menace pour la région. Nous allons écouter les généraux qui vont exposer un plan pour contraindre les FDLR. »

Les deux délégations, ont affirmé leur volonté de consolider leurs relations au sein de la Communauté Economique des Pays des Grands Lacs, CEPGL.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner