Bukavu : opération conjointe RDC-Rwanda contre FDLR, la Société civile propose d’autres stratégies

La proposition de la communauté internationale de voir l’Armée nationale congolaise (FARDC) et l’Armée patriotique rwandaise (APR) collaborer pour traquer les FDLR qui occupent certaines parties de l’Est du pays, n’a pas laissé indifférente la Société civile du Sud Kivu. Cette dernière, par la bouche de son président, réagit contre une telle proposition et propose à son tour des stratégies, rapporte radiookapi.net

A deux jours de la reprise des négociations à Nairobi sur la recherche de la paix à l’Est de la RDC, la société civile du Sud Kivu monte au créneau. Dans une déclaration faite dimanche à Bukavu, Cyprien Biringingwa, président de la Société civile du Sud Kivu donne son point de vue en ces termes : « Nous pensons que la stratégie consistant à mener une opération conjointe FARDC-Armée rwandaise contre les FDLR va montrer ses limites quand l’armée rwandaise va communiquer en kinyarwanda avec les FDLR, nous ne savons pas le sort qui sera réservé à nos militaires [Ndlr : les FARDC]. Nous craignons également pour la sécurité des populations civiles qui risquent de se retrouver entre plusieurs feux. Une opération du type Artemis pourrait être beaucoup plus efficace. Nous avons déjà demandé à l’autorité de convoquer une table ronde qui lui permettrait de faire prévaloir le point de vue de la population du Sud Kivu »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner