Kinshasa : après 10 mois de prison pour « offense au chef de l’Etat », un journaliste libéré

Le directeur du journal L’interprète, Nsimba Embete Ponte, a été libéré ce mercredi après 10 mois de prison ferme pour « offense au chef de l’Etat ». Il avait publié une série d’articles sur des rumeurs à propos de l’état de santé du Président Kabila. L’ONG « Journalistes en danger », qui se réjouit de cette libération, estime qu’en démocratie, il convient de faire une mise au point pour corriger une fausse information au lieu de recourir aux peines d’emprisonnement, rapporte radiookapi.net

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner