Kinshasa : Un homme meurt électrocuté à Kimbanseke

Un homme d’une trentaine d’années est mort électrocuté ce week – end, dans la commune de Kimbanseke. L’infortuné était journalier de la Société nationale d’électricité « Snel ». Il est mort en voulant raccorder clandestinement un client. Ces faits viennent relancer encore une fois le problème de câbles souterrains et dénudés de la Snel, indique radiookapi.net

Le transport du courant électrique pose de sérieux ennuis à Kinshasa, voici plusieurs décennies. Des milliers des kilomètres des câbles dénudés aux quatre coins de la ville font l’objet de matraquage et de malfaçon par des gens non autorisés. Les plus grands risques avec ces câbles dénudés surviennent pendant les périodes des pluies. Beaucoup de personnes en font les frais par électrocution.

Un habitant tire la sonnette d’alarme: «Nous déplorons le silence de la Snel, l’indifférence de l’autorité, parce que vraiment nous sommes exposés. Les enfants qui habitent dans les coins peuvent peut-être remarquer les dangers, mais ceux qui n’habitent pas les quartiers où il y a ces genres de choses sont exposés. Vraiment c’est regrettable.»

Le Secrétaire exécutif de l’ONG « La voix des sans voix pour les droits de l’homme » indique que cette situation est une illustration de la mauvaise gouvernance: « On ne peut pas comprendre qu’un responsable puisse laisser les choses comme ça. Ils sont au courant, du ministre jusqu’au simple gouverneur ou chef de quartier, et personne ne prend une décision ou une mesure pour empêcher ne fût ce que ou éviter que les gens puissent mourir comme ça.»

Pour l’ADG de la Snel, il faut beaucoup d’argent et du temps matériel pour améliorer la desserte: « L’assainissement de la ville de Kinshasa demande à peu près 416 millions de dollars américains. Ce n’est pas par ici qu’on peut les obtenir facilement.»

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner