Présence des troupes rwandaises en RDC: le MLC exige un débat à l’Assemblée nationale

François Mwamba

François Mwamba

Le Mouvement de libération du Congo, MLC, parti du sénateur Jean-Pierre Bemba, exige la convocation d’une session extraordinaire de l’Assemblée nationale afin d’examiner la question de la présence des troupes rwandaises en territoire congolais, car estime-t-il, le parlement n’a pas été consulté à cet effet. Le secrétaire général du parti François Mwamba l’a déclaré vendredi après-midi à Kinshasa, au cours d’un point de presse, rapporte radiookapi.net

« Nous avons toujours considéré au MLC que si l’on met fin au lien entre les FDLR et Kinshasa, Nkunda disparaîtrait tout seul. C’est ce qui vient de se passer », a déclaré François Mwamba. Et d’ajouter : « En tant que patriotes, nous voulons savoir à quel prix s’est faite cette nouvelle alliance qui n’est plus une alliance Kinshasa-FDLR et qui devient Kinshasa-Kigali. Quel est le prix ? Voilà donc la raison profonde pour laquelle le MLC demande un débat national et qui, à mes yeux, peut avoir comme point de départ, un débat à l’Assemblée nationale pour que tout soit mis sur la table. Ceux qui aujourd’hui disent avoir signé un accord, qu’est-ce qu’il y a derrière les mots qui ont été accouchés sur des feuilles de papier ? Nous voulons savoir si on engageait la République démocratique du Congo, à quoi on nous a engagés »

Opérations militaires à l’Est : 21 jours contre la LRA, 15 contre les FDLR

Ce même vendredi, une réunion interinstitutionnelle a regroupé, autour du chef de l’Etat Joseph Kabila, les présidents de 2 chambres du parlement et le premier ministre sur la situation qui prévaut à l’Est de la RDC.
Deux questions majeures y ont été abordées : les opérations conjointes FARDC- Unités ougandaises dans la province Orientale contre la LRA et celles menées par les FARDC et les éléments de renseignements du Rwanda au Nord-Kivu contre les FDLR. Selon le communiqué qui a sanctionné cette rencontre, les premières opérations, celles de la Province Orientale, dureront 21 jours à dater de vendredi 23 janvier. Et celles du Nord-Kivu contre les FDLR, elles dureront 15 jours, à dater du déclanchement effectif des opérations contre les rebelles hutus rwandais.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (178)
Ebola (60)
FARDC (52)
Beni (36)
Kinshasa (34)
Ceni (32)
Monusco (31)
FCC (28)
Yumbi (25)
Sécurité (25)
élection (25)
Corruption (23)
Unpc (23)
UDPS (22)
Linafoot (22)
Caf (21)