Masisi : opération contre les FDLR, 10 localités passent sous contrôle des FARDC

Militaires FARDC au front dans le Nord-Kivu

Militaires FARDC au front dans le Nord-Kivu

Trois localités, Katoyi, Kibua et Ruzugu, situées au sud du territoire de Masisi, étaient jadis occupées par les combattants hutus rwandais de FDLR. Elles sont passées, ce mercredi, sous contrôle des FARDC. Cela porte à environ 10, les localités qui sont désormais placées sous contrôle des FARDC, dans les territoires de Rutshuru, Masisi et au Sud de Lubero, après leur abandon par les rebelles hutus rwandais.

C’est le résultat des opérations de traque des FDLRS lancées depuis une semaine par la coalition FARDC/armée rwandaise au Nord-Kivu. Depuis mardi soir que les combattants hutus rwandais des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda, FDLR, ont quitté, sans affrontement, les localités de Katoyi, Kibua et Ruzugu, à environ 60 kilomètres au nord-ouest de Goma, affirme le porte-parole de commandement militaire des opérations contre les FDLR au Nord-Kivu. Une retraite des FDLR qui intervient après celles de Bunyatenge et Kasugho/Bas musindi, en territoire de Lubero, depuis vendredi dernier. A présent, toutes ces localités sont réoccupées par les FARDC.

Pour l’administrateur de Lubero, quelques dizaines de familles habitantes de Kasugho et Bunyatenge, qui avaient fui leurs villages, sont arrivés samedi dernier à Lubero centre. Ils craignent, selon lui, une contre attaque des FDLR, qu’ils pensent se réorganiser depuis leur lieu de retraite en brousse.

Pour le porte-parole des opérations, quelques accrochages entre les forces de coalition et les FDLRS ont déjà eu lieu dans ces opérations à Lubero. Le bilan est de 9 morts du côté des FDLR.

Rappelons que ces opérations ont commencé le mardi de la semaine passée dans le territoire de Rutshuru, où tout l’axe Kiwanja-Ishasha est passé sous contrôle des FARDC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner