Masisi : les FDLR tuent 36 civils congolais

Les FDLR désarmés aux Nord-Kivu

Les FDLR désarmés aux Nord-Kivu

Les 36 personnes auraient été tuées lundi dernier par lesFDLR dans plusieurs villages à cheval entre le sud du territoire de Masisi et Walikale, à savoir Melembe, Mianga, Katambira et Nyamimba en territoire de Walikale et d’autres villages de Masisi en groupement Ufamandu 1er. Par la même occasion, ces villages ont été systématiquement pillés par ces combattants hutus rwandais. Ces attaques sont confirmées par un communiqué des Mai Mai Kifuafua, daté du 27 janvier dernier, rapporte radiookapi.net

Didier Bitaki revient sur cet incident : « C’était en date du 26 janvier 2009. Aussitôt que les FDLR ont suivi à travers les médias les différentes déclarations des groupes armés, qu’ils adhéraient au processus de paix en travaillant aux cotés des FARDC afin de les traquer, ils [Ndl : les FDLR] ont directement réagi négativement en se rendant dans différents villages, où ils ont commencé à tuer tout Congolais qu’ils trouvaient sur leur passage. Ils ont tué à l’aide des armes blanches, donc avec des machettes et ceux qui tentaient de s’enfouir, ils tiraient sur eux. Ce bilan est encore provisoire, donc il pourra s’alourdir d’avantage au fur et à mesure qu’on fait le décompte des cadavres »rnDidier Bitaki, porte-parole des Mai-Mai Kifuafua demande à cet effet au gouvernement congolais de garantir suffisamment la sécurité des civils se trouvant dans les zones des opérations.
Par ailleurs, d’autres sources administratives à Masisi-centre confirment ces attaques des FDLR contre des populations civiles dans les villages précités. La même source confirme notamment la mort d’un haut officier FDLR tué hier mercredi vers le village de Kibua, toujours au sud de Masisi-centre. Contacté, un officier FDLR basé à Masisi a tout nié. Pour lui, ils ne sont pas responsables de ces tueries.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner