Bafwasende : le poste d’Opienge est tombé sous contrôle des Maï-Maï

Le poste d’encadrement d’Opienge est passé sous le contrôle des combattants Maï Maï du major Luc Yabili depuis samedi dernier. La 9è région militaire confirme que la prise de cette localité est intervenue après de violents combats qui ont opposé l’armée régulière à ces Maï Maï, depuis le mercredi dernier. Le général Jean-Claude Kifwa, commandant de la 9e région militaire, appelle le major Yabili chef de ces Maï-Maï, à privilégier les négociations pour l’intérêt des populations de Bafwasende, rapporte radiookapi.net

Le chef des Maï Maï Luc Yabili a rapporté à l’administration publique et à la société civile d’Opienge, au cours d’un entretien phonique dimanche dernier, la prise de ce poste d’encadrement par ces combattants. Selon le vice-président de cette société civile, les FARDC se seraient repliées à 10 kilomètres d’Opienge. La même source affirme que les premiers déplacés des affrontements, en petits groupes, sont visibles depuis le samedi dernier dans la cité de Bafwasende.

D’après le commandant de la 9e région militaire, le major Luc Yabili a intérêt à privilégier le chemin du dialogue. Ceci pour empêcher ses combattants FDLR en débandade au Nord Kivu de marcher sur Bafwasende. « Ce que nous déplorons, c’est la présence des FDLR dans le groupe de major Luc. Vous savez qu’à la 8e région militaire, il y a des opérations conjointes FARDC-Armée rwandaise qui sont menées. Ces gens-là. en quittant le Nord Kivu pour entrer dans notre région, ça représente un danger. Ce n’est pas encore tard. Nous lançons un ultimatum au major Luc pour qu’il libère sans condition le commandement et le commandement de détachement d’Opienge et les 11 militaires, afin qu’il y ait la paix », a déclaré le général Kifwa.
Pour rappel, l’attaque d’Opienge a eu lieu mercredi dernier vers 5 heures du matin.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner