Bafwasende : situation humanitaire catastrophique

La zone de santé de Bafwasende, territoire situé à 262 kilomètres de Kisangani, est en difficulté. La population meurtrie fuit les combats entre les FARDC et les Maï Maï. Les déplacés de guerre sont évalués à plus de 4 000 dont 2 500 enfants. Cette population n’a pas accès aux soins médicaux faute de médicaments. Selon le médecin chef de cette zone de santé, un enfant sur cinq souffre de multiples maladies notamment le paludisme, la diarrhée et les infections respiratoires, rapporte radiookapi.net

Le docteur Patrick Matala a lancé un S.O.S aux autorités du pays et aux structures et aux personnes de bonne volonté pour que la zone de santé de Bafwasende soit secourue. Le docteur Matala explique : « Maintenant je dirais que nous sommes dans une phase très catastrophique parce que nous comptons à plus de 4000 déplacés de Opienge à Bafwasende. Et le problème qu’ils posent actuellement c’est qu’il y a le paludisme, les maladies diarrhéiques. Nous avons également les infections respiratoires aigues surtout chez les enfants de moins de 5 ans. Le peu de médicament qui nous avait été donné par les partenaires UNFPA, OMS et CICR sont épuisés depuis le mois de décembre 2008. Nous avons déjà enregistré 16 cas de décès qui interviennent surtout chez les enfants de moins de 5 ans dus surtout au paludisme et aux maladies diarrhéiques. Et donc, nous lançons un cri d’ alarme ici pour demander à toutes personnes de bonne volonté surtout aux partenaires qui interviennent dans les urgences de pouvoir nous aider à contenir des épidémies qui sont déjà prévisibles au sein de la communauté. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner