Tshikapa : des membres de l’autorité locale accusés de viol

Femmes victimes de violences sexuelles

Femmes victimes de violences sexuelles

Des activistes des droits de l’homme à Tshikapa accusent certains responsables des services de l’Etat de viol rapporte radiookapi.net

Une association de défense des droits de l’homme a dénoncé mardi auprès de la délégation de la Monuc l’insécurité qui règne, selon elle, à Tshikapa. Contactée au téléphone par radiookapi.net, une activiste a rapporté deux viols d’une jeune fille de seize ans par des membres des services de l’Etat de Tshikapa. Elle a ajouté que l’association de défense des droits de l’homme reçoit régulièrement des menaces de mort depuis qu’elle a dénoncé ces viols et que les coupables ont été punis. Selon elle, les menaces proviennent de la famille des coupables. L’association dit avoir fait part de la situation au maire, mais, toujours selon elle, la lettre est restée sans réponse. Le maire de Tshikapa dit n’avoir jamais été informé de la situation.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner