Kinshasa : UDPS, des militants dispersés par la police au Jardin botanique

tshisekedi

tshisekedi

Plusieurs membres de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) d’Etienne Tshisekedi, ont été dispersés ce mercredi par la police. C’était au Jardin botanique de Kinshasa au moment où ils s’apprêtaient à participer à l’ouverture du premier congrès du parti. Un forum non reconnu par une autre frange des dirigeants du même parti qui qualifient ce congrès d’illégal, rapporte radiookapi.net

Dans un entretien avec Radio Okapi, le porte-parole de l’UDPS, M. Ali Risasi, a déclaré que ces travaux ne sont pas reconnus par les instances supérieures de leur parti. Pour lui, le congrès de l’UDPS sera convoqué dans les jours à venir sur décision d’Etienne Tshisekedi, président national du parti. Ce dernier étant en repos médical en Belgique, a-t-il précisé. Mais pour les organisateurs des travaux qui devaient démarrer ce jour, dont Me Joseph Mukendi, les arguments avancés par les autres sont faux. Il a fait savoir à cet effet que malgré tout, que son groupe continuera sur sa lancée et que les travaux se poursuivront à Righini, dans la commune de Lemba.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner