Kinshasa : appréciation progressive du franc congolais face au dollar américain

Franc congolais

Franc congolais

Ce week-end sur le marché noir, le dollar américain s’échange à 750, voir 700 francs selon les lieux, contre 840 en début de semaine. Soit une appréciation de 16 % en une semaine. C’est le résultat de plusieurs facteurs, principalement les interventions de la Banque centrale du Congo. La BCC compte retirer du marché de change plus de 60 milliards de francs congolais, en circulation depuis novembre 2008, et responsable de la dépréciation de la monnaie nationale, note radiookapi.net

Dans sa 1ère série d’interventions vers fin mars et début avril, la Banque centrale du Congo a injecté sur le marché de change, en deux temps, 10 millions de dollars américains. Conséquence, selon Déo Mutombo de la direction de change à la banque centrale du Congo, le taux a quitté 860 francs pour 835 le dollar.

Une tendance à la baisse moins perceptible pour le marché noir pour deux raisons : la 1ère, selon un expert, l’incertitude des perspectives économiques sombres de la RDC, qui poussait les opérateurs économiques et les banquiers à ne plus mettre leur argent en devise ou en francs congolais en circulation Deuxièmement, selon un banquier, dans ce même contexte, les opérateurs économiques recouraient aux cambistes pour avoir des devises au taux élevé appliqué par les entreprises de télécommunication.

Une deuxième intervention de la BCC a eu lieu pour accorder aux banques d’inverser la tendance imprimée par le secteur informel, et obliger les opérateurs économiques à faire confiance au circuit formel. Plus de 11 millions de dollars ont été vendus aux banques.

Tout compte fait, en deux interventions, un peu moins de 20 milliards de francs congolais sur les 60 milliards, en abondance sur le marché, ont été retirés. Par ailleurs, aux interventions de la BCC, il faut ajouter la discipline dans l’exécution du budget par le gouvernement, et l’effet d’annonce de la prochaine signature du programme avec le Fonds monétaire international.

Le franc congolais devra donc davantage s’apprécier si la BCC intervenait de nouveau le deuxième lundi de mai, comme prévu dans le calendrier. Il faudrait aussi que le gouvernement maintienne sa discipline actuelle dans l’exécution du budget.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner