Kinshasa : malgré l’appréciation du franc congolais, les prix ne suivent pas

Franc congolais

Franc congolais

Le Franc congolais a récupéré plus de 15 % de sa valeur en 4 jours. De 850 franc en milieu de semaine dernière, le dollar se négocie aujourd’hui entre 700 et 750 sur le marché. Cependant les prix de biens de consommation et autres, qui avaient pris de l’ascenseur à la suite de la dépréciation de la monnaie nationale, n’ont toujours pas baissé. Les opérateurs économiques jouent à la prudence, alors que la population piaffe d’impatience, rapporte radiookapi.net

Au marché central de Kinshasa, les prix des biens de 1ère nécessité n’ont presque pas bougé. Le sac de cossettes de manioc de 50 kilos se négocie à plus de 50 dollars. Même situation pour le maïs, les haricots, l’huile végétale, le sucre ou le lait.

Par contre, selon différents magasins, le riz et d’autres produits ont légèrement baissé de prix, mais dans une fourchette qui n’est pas proportionnelle à la baisse du taux de change. Le riz à Congo futur, un des grands fournisseurs, se vend à 96 800 Fc contre 97 500 Fc pour un sac de 50 kilos.

Au fait, les prix sont fixés en dollar. Et si le client achète en franc congolais, le taux fixé par le vendeur est de 780 ou 790, voire 800 Fc. Un commerçant interrogé dit vouloir sécuriser son revenu.
Dans les entreprises de télécommunication, c’est la même situation. Une carte de 1$ est vendue à 900 Fc. Pour Bob Ntumba, responsable du secteur des télécoms à la Fédération des entreprises du Congo, cela se justifie par la volonté de sécuriser les revenus de l’entreprise.

Dans le secteur des hydrocarbures, on affirme attendre encore de voir si cette embellie de la monnaie nationale sera de longue durée, avant de réajuster les prix. Pendant ce temps, la population attend impatiemment de voir les prix baisser. Au ministère de l’économie, c’est le silence de cimetière.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner