Kinshasa : entreprises publiques, Muzito explique la réforme du secteur aux mandataires

Le premier ministre a rencontré hier mardi les mandataires des entreprises concernées par les derniers décrets qu’il vient de signer. Adolphe Muzito a expliqué l’idée maîtresse de la reforme dans ce secteur, à savoir la fin du monopole de l’Etat dans les entreprises. Il a prié les mandataires concernés de faire l’évaluation financière globale de leurs institutions, avant la lancée des appels d’offre, rapporte radiookapi.net

Du côté de la Société nationale d’assurances, Sonas, cette reforme n’inspire aucune inquiétude, car, tout est fin prêt, d’après son ADG. « Dans le cas de la Sonas, le problème ne se pose pas, puisque nous avons déjà publié notre chiffre d’affaires au mois de juin. Nous apprêtons à le publier. Nous attendons la validation par un auditeur international », a déclaré Herman Mbonyo. C’est de cette manière que nous pensons qu’une entreprise doit fonctionner, a-t-il ajouté, avant de préciser que toutes les entreprises du monde fonctionnent selon le principe de la transparence, il n’y a pas de raison qu’au Congo ça fonctionne autrement, c’est ça la normalité.
La Sonas, a-t-il poursuivi, n’aurait jamais dû être considérée comme une entreprise… « Nous sommes dans un secteur marchand. Le statut est celui qui fait que nous sommes maintenant au diapason international, nous sommes dans le standard de ce type d’entreprises. Si le statut qu’on nous propose est le meilleur statut compte tenu de notre activité, la réponse est clairement oui », a-t-il conclu.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner