Aru : Ofida, une lueur d’espoir pour 60 agents temporaires

La direction générale de l’Office des douanes et accises, Ofida, s’engage à régulariser les cas de certains agents temporaires dont la prestation a été arrêtée depuis le 14 avril dernier à Aru. L’administrateur délégué général de cette entreprise, Déo Rugwiza, l’a déclaré mardi dernier à radioookapi.net à l’émission Okapi Action. Cette mesure concerne 60 agents temporaires à qui le contrôleur chef local de l’Ofida/Aru a interdit de se présenter sur le lieu de travail depuis environ 3 semaines, rapporte radiookapi.net

La plupart des travailleurs revendiquent une ancienneté de 4 à 15 ans au sein de l’Ofida comme agents temporaires. Certains parmi eux se sont expliqués en ces termes : « A Ondolea à l’époque en 1994, il n’y avait pas de poste douanier. C’est moi qui étais affecté pour ouvrir ce poste depuis 1995. Ma 1 ère affectation était le 1 er Avril 2005 à Ingbokolo, comme un brigadier. On nous envoyait même dans des missions, on était considéré comme des agents effectifs »

Pour Déo Rugwiza, ADG de l’Ofida, les agents temporaires qui ont commencé à travailler avant le mois d’août 2005, leurs cas seront régularisés : « Si parmi ces personnes, il y en a qui étaient là avant Août 2005, leur cas sera réglé régulièrement comme on le fait pour tous les autres. Sinon ceux qui ont été pris après Août 2005, ceux-là ne seront pas repris »

L’ADG Déo Rugwiza a précisé que son instruction sur les agents temporaires visait l’Ofida sur l’ensemble du territoire national.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner