Extradition de Nkunda : Groupe Justice et Libération pousse le gouvernement à jouer franc jeu

Laurent Nkunda avant son arrestation à Jomba

Laurent Nkunda avant son arrestation à Jomba

Des réactions sont enregistrées après le refus du Rwanda de transférer Laurent Nkunda en République démocratique du Congo pour qu’il y soit jugé. L’ONG Groupe Justice et Libération, une organisation catholique des droits de l’homme basée à Kisangani et membre du réseau Unesco pour les droits de l’homme, n’est pas surprise par la position du Rwanda, car, selon elle, Laurent Nkunda était un pion de ce pays en RDC. Cette ONG demande au gouvernement congolais de jouer franc jeu dans ce dossier pour que Laurent Nkunda réponde des crimes commis en RDC, rapporte radiookapi.net

Pour Pierre Kibaka Falanga, président du Groupe Justice et Libération, la position du Rwanda ne surprend pas : « Dès que les événements de Nkunda avaient commencé, le Rwanda avait une position pratiquement claire. Et le jour où Nkunda a été arrêté à Gisenyi, les officiels rwandais avaient déclaré que leur pays n’avait pas d’accords d’extradition de Laurent Nkunda avec la RDC. Nous savions au départ que malgré tout ce que le gouvernement congolais réclamait haut et fort que le Rwanda allait extrader Laurent Nkunda au Congo, nous savions que ça poserait énormément de problèmes au Congo. Donc, la position du Rwanda ne nous surprend pas par rapport à ce dossier.

M. Kibaka voit plutôt que le problème se pose au niveau du gouvernement congolais : « Quelle est la position du gouvernement face à tous ces crimes commis par Laurent Nkunda ? Nous pensons réellement que si le procureur de la Cour pénale internationale commençait ces enquêtes là, peut être qu’un jour il pourra lancer un mandat d’arrêt international contre Laurent Nkunda »

Parmi ces crimes, Groupe Justice et Libération cite le massacre des populations civiles et des policiers en mai 2002 à Kisangani et d’autres crimes commis à Bukavu en 2004.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner