Walikale : situation humanitaire précaire pour les déplacés à Hombo

Les déplacés au Nord-Kivu

Les déplacés au Nord-Kivu

La situation humanitaire des déplacés venus de Busurungi et Mianga dans le territoire de Walikale est très précaire à Hombo où ils sont allés se réfugier. Une situation d’autant plus dramatique que les familles d’accueil sont elles-mêmes appauvries et vivent sous la hantise de menaces des hommes armés, rapporte radiookapi.net

La localité de Hombo est à environ 50 kilomètres de Busurungi d’où sont venus la plupart de ces déplacés. Ses habitants vivent autant dans la hantise des groupes armés et ne peuvent accéder aux champs à cause de cette menace. Pourtant, depuis les dernières attaques des FDLR contre les populations de quelques localités de Walikale, c’est vers cette localité située à la frontière avec le Sud-Kivu que convergent les déplacés. Ces derniers y arrivent dépourvus de tout. Selon un chef de ménage qui héberge une famille de ces déplacés, la population locale de Hombo ne peut rien faire pour les nouveaux venus. Leurs champs sont ravagés par des hommes armés, dont certains appartiendraient aux FARDC. Une femme de ce village, l’air désespéré, relate avec amertume sa crainte d’aller au champ, de peur d’y être violée par des hommes armés. Face à cette situation, la société civile de Hombo lance un appel à l’aide aux humanitaires. Selon son président, si rien n’est fait d’ici là, bon nombre de déplacés pourraient mourir de famine.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner