Economie : partenariat FMI – RDC, Dominique Strauss-Kahn à Kinshasa

Logo du FMI

Logo du FMI

Le patron du Fonds monétaire international est en visite en RDC depuis ce samedi. Selon le représentant résident du FMI en RDC, Dominique Strauss-Kahn vient renforcer le partenariat de son institution avec la RDC. Tshunza Mbiye, professeur d’économie à l’Université de Kinshasa, ancien vice-gouverneur de la Banque centrale du Congo et ancien Commissaire d’Etat à l’Economie explique l’enjeu de cette visite, surtout que le FMIU n’est plus en programme économique avec le gouvernement congolais depuis plusieurs années, note radiookapi.net

Selon le professeur Tshunza Mbiye, l’arrivée de Dominique Strauss-Khan intervient au moment où la RDC est dans une situation où elle doit faire face, en même temps, à sa dette de plus en plus insupportable, et financer les infrastructures : « Comment obtenir à la fois l’allègement de la dette et le financement pour les infrastructures économiques et sociales. C’est ça l’enjeu », souligne-t-il.

Autrement dit, les contrats chinois ne facilitent pas un accord formel entre la RDC et le FMI. Cependant, pour le professeur Tshunza Mbiye, il y a une étude de faisabilité qui doit démontrer que l’exécution des contrats chinois n’aboutira pas nécessairement à l’aggravation du service de la dette de la RDC : « Cette étude, on l’attend depuis le mois de décembre de l’année dernière. Si elle démontre que la dette qu’on va avoir avec les Chinois sera soutenable, je crois que le FMI n’aura plus raison de dire que la RDC ne peut pas s’endetter. »rn rnLe professeur Tshunza Mbiye intervenait sur radio okapi dans le cadre de l’Emission Echo d’Economie.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner