RDC-FMI : Adolphe Muzito tient à un accord formel d’ici juillet prochain

La République démocratique du Congo devrait encore attendre quelques semaines, voir quelques mois avant de conclure un nouvel accord formel avec le Fonds monétaire international (FMI). Principale cause, les contrats conclus avec la Chine dans leur format actuel, a indiqué le directeur général du FMI au cours de sa visite en RDC. De son côté, le premier ministre congolais, Adolphe Muzito a laissé entendre que son gouvernement entend travailler urgemment pour arracher un nouvel accord formel avec cette institution financière internationale, au plus tard en juillet 2009, rapporte radiookapi.net

« Le gouvernement veut, et a d’ailleurs déjà commencé à discuter avec les amis chinois pour des réajustements possibles, de manière à rendre compatible ce contrat avec les conditionnalités aussi bien du FMI que des bailleurs bilatéraux », a expliqué à cet effet le premier ministre Muzito. Et dans ce travail des réajustements, le gouvernement a sollicité de faire accompagné par le FMI, a-t-il souligné.

Adolphe Muzito de poursuivre : « Mais, aussi, le gouvernement est disposé, avec l’accompagnement du FMI, de discuter avec […] nos partenaires bilatéraux traditionnels de manière à les rassurer que nous échangeons et que nous sommes en train d’avancer. Nous avançons et nous voulons bien que nous entrions en programme sans particulièrement attendre l’étude de faisabilité. Et pour cela, nous allons lever un certain nombre d’options au niveau du gouvernement, en discussion avec les partenaires bilatéraux, mais aussi nos amis chinois, pour que, plus ou moins, des garanties soient accordées de manière à ce qu’ on entre en programme dès juin juillet. »

La conclusion d’un nouveau programme avec le FMI en juin permettra à la RDC d’atteindre le point d’achèvement en décembre 2009 et voir sa dette extérieure réduite de 12 à 2 milliards de dollars américains.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner