Goma : appel à la prise en charge des forces de l’ordre par le gouvernement

Soldats FARDC revenant du front

Soldats FARDC revenant du front

Au Nord Kivu, les leaders communautaires demandent au gouvernement de prendre correctement en charge les forces de l’ordre pour qu’elles cohabitent pacifiquement avec la population. Ils l’ont dit mardi au cours d’un atelier organisé à Goma par le programme de la restauration de la justice en RDC (Rejusco), rapporte radiookapi.net

Le thème de cet atelier c’est « L’apport des forces de l’ordre et les communautés locales dans la consolidation de la paix ». Il est impossible aux éléments des FARDC ainsi que ceux de la police de protéger correctement les civiles et leurs biens s’ils ne sont pas correctement pris en charge eux même. C’est en tout cas la conclusion tirée par des responsables administratifs au niveau des territoires qui affirment que les militaires se rabattent sur les biens des civils car ils sont abandonnés à leur sort par le gouvernement central.

Dominique Bofondo, administrateur du territoire, permuté de Rutshuru à Lubero, l’a confirmé : « Si nous voyons dans la plus part de cas les militaires s’adonner au vol, c’est parce que l’Etat est aujourd’hui incapable d’assumer ses responsabilités. L’Etat n’est pas capable de payer correctement ses militaires, il n’est pas capable de prendre la restauration de ses militaires en charge. Voila pourquoi ils commettent beaucoup d’exactions, ils commettent beaucoup de bévues. »

Les participants à cet atelier demandent ainsi au gouvernement de payer correctement et régulièrement les éléments des forces de l’ordre. C’est seulement après que ces derniers pourront écouter et pratiquer les messages de sensibilisation sur leur cohabitation pacifique avec les civils, estiment-ils.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner