Walikale : les FARDC libèrent plus de 350 habitants du carcan des FDLR à Bukumbirwa

Les habitants d'un village fuyant les FDLR

Les habitants d'un village fuyant les FDLR

Plus de 350 habitants de Bukumbirwa, localité du territoire de Walikale, située à environ 250 kilomètres au nord ouest de Goma, vaquent à nouveau à leurs occupations quotidiennes depuis de 4 jours après un temps passé sous l’emprise des combattants hutus rwandais, les FDLR. Ces derniers ont assiégé cette localité pendant 4 mois, empêchant ainsi toutes sorties et entrée, rapporte radiookapi.net

Finalement ces combattants hutus rwandais se sont retirés de cette localité, le week-end dernier, suite à la progression des militaires FARDC en opération dans ce secteur, affirment les sources militaires.
Vendredi dernier, la population de la localité de Bukumbirwa a été libérée de l’emprise des FDLR, affirme le chef du groupement d’Ikobo. Depuis Kanyabayonga, où il s’est réfugié depuis février dernier, le chef du groupement soutient qu’une centaine de familles de cette localité étaient prises en otage par ces combattants rwandais. Ils ne pouvaient ni quitter le village ni recevoir facilement la visite d’autres paysans. Depuis le week-end dernier ajoute-t-il, certains habitants de cette localité commencent à arriver au marché de Kanyabayonga.

Dans le communiqué de presse de ce 30 mai, le porte-parole de l’état-major général des FARDC affirme que l’opération menée la semaine passée dans cette partie de Walikale s’inscrit dans le but de nettoyer toute poche résiduelle des FDLR dans cette zone comprise entre le nord est de Walikale et le sud de Lubero,

Cependant, la population d’Ikobo demande qu’une position des FARDC soit installée d’une manière permanente dans cette zone du fait, selon elle, de la présence des FDLR encore à Bushalingwa, environ 8 kilomètres de Bukumbirwa, une présence qui ne rassure pas du tout la population sur sa sécurité.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner