Haut Uélé : les habitants fuient les exactions des LRA à Aba

Rebelles LRA

Rebelles LRA

Cinq villages, à la périphérie de la cité de Aba, dans le district du Haut Uélé, sont vidés depuis mardi dernier, de leurs habitants. Il s’agit notamment des localités de Atake, Lokudu, et Mola à environ 15 kilomètres de Aba centre, et aussi de Avogo et Asidi, à une dizaine de kilomètres de Aba centre. Aba est à plus de 500 kilomètres au nord de Bunia. Selon le commandant de la police de cette cité, les habitants fuient les exactions répétées des LRA, rapporte radiookapi.net

Plus de 8 000 personnes parmi ces habitants ont trouvé refuge à Aba centre et à Avuku, un village proche. Les autres habitants de ces localités ont fui au Sud Soudan. Là, ils sont hébergés au camp de Nyori, à une dizaine de kilomètres de la frontière de la RDC, a indiqué un de ces réfugiés qui est retourné à Aba pour chercher ses enfants.

Ces habitants déplorent les attaques régulières des LRA dans leurs villages d’origine. Selon le commandant de la police de Aba, le mercredi dernier, un groupe de combattants de LRA ont tué un civil, enlevé trois enfants et incendié quelques cases des autochtones dans la localité d’Atake, à 10 kilomètres de Aba centre. Le mardi dernier, ils ont enlevé aussi 2 enfants qui revenaient du champ au village de Asidi, précise la même source.
D’après les témoignages de certains de ces déplacés, ces derniers ne pouvaient plus accéder à leurs champs dans leurs villages, à cause de la présence des éléments de LRA. Ces déplacés déplorent l’absence des militaires des FARDC dans leurs localités. D’après eux, l’absence des troupes régulières serait à la base de la recrudescence des attaques de LRA.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner