Assemblée nationale : reforme des entreprises publiques, un député propose une enquête parlementaire

Assemblée nationale

Assemblée nationale

La ministre du Portefeuille a répondu vendredi, devant l’Assemblée nationale, à une question orale à propos des contrats de reforme des entreprises publiques. Au cours de la plénière, Martin Mukonkole, auteur de la question, a proposé une enquête parlementaire dans les entreprises concernées. D’après le député de l’opposition, les réponses de Jeanine Mabunda sur n’ont pas satisfait. Ce député compte amorcer le processus d’une motion de défiance à l’encontre du ministre, rapporte radiookapi.net

Dans les réponses données par la ministre du portefeuille, elle indique qu’il y a une amélioration considérable dans le fonctionnement et le rendement des entreprises publiques concernées par ces contrats. Jeannine Mabunda a donné l’exemple de l’Onatra, qui aurait augmenté son taux de recouvrement de 40 à 60%. Elle souligne que la plupart des arriérés de salaire que connaissent les fonctionnaires de ces sociétés remontent aux années de guerre et d’après guerre, et que son ministère s’implique à régulariser la situation.

Par ailleurs, la ministre du portefeuille estime que les reformes par ces contrats sont partie d’un processus : « C’est un devoir national. Il appartient à chacun d’en tirer les conséquences qui lui importent. Mais l’essentiel, c’est d’apporter l’information à la population. »

Pour le député Martin Munkonkole, la ministre ne l’a pas convaincue : « Mme la ministre n’a rien dit de vrai. Ces contrats sont signés dans des conditions qui justifient réellement le bradage des entreprises publiques de l’Etat, en violation des textes. J’ai parlé à partir des contrats qu’elle a elle-même signés. La première recommandation est de pouvoir signer une motion de défiance contre Mme la ministre. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner