Walikale : les FDLR sèment encore la terreur dans certains secteurs

Rebelles FDLR

Rebelles FDLR

L’insécurité sévit encore dans quelques secteurs du territoire de Walikale, notamment celui de Waloa qui est sous l’emprise des combattants FDLR, selon les autorités politico-adminstratives de ce territoire qui l’affirment non sans inquiétude, rapporte radiookapi.net

« Les FDLR sont un peu partout, sur l’ensemble du territoire. Ils sont presque dans tous les groupements, groupement Ikobo, Kisimba, Ihana, Walowayungu… », explique l’administrateur du territoire assistant de Walikale, Muhima Washangami. La dernière attaque, précise la même source, a eu lieu à Kibuwa, dimanche 30 août à 23h. Ce sont les FDLR qui ont attaqué une position des FARDC. Un de leurs hommes a été tué, et son arme récupérée par les troupes congolaises. Un civil a également été tué par une balle perdue, ajoute M. Muhima Washangami. Plusieurs villages ont été incendiés au cours des opérations militaires contre les rebelles hutus rwandais, signale encore la source.

L’autorité territoriale de Walikale s’inquiète aussi du nombre croissant de déplacés dans la cité de Walikale centre. Plus de 5 000 familles de déplacés y sont arrivés depuis les deux derniers mois, en provenance, notamment, de Malembe et de Pinga, affirme Muhima Washangami. Ils sont dans des familles d’accueil. Jusque là, c’est PAM qui a assisté ces familles de déplacés et Solidarité envisage de lui emboîter le pas dans la deuxième quinzaine de septembre, a encore souligné l’administrateur assistant.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner