Butembo : bicentenaire de la mort du Père Emmanuel d’Alzon, les prêtres déplorent l’insécurité

Le diocèse de Beni Butembo, au Nord-Kivu, a commémoré samedi le bicentenaire de la mort du Père Emmanuel d’Alzon, fondateur de la congrégation des Pères Augustins de l’Assomption. Ces derniers sont actifs dans les domaines de l’éducation et de la santé dans cette partie de la province du Nod-Kivu, rapporte radiookapi.net

La commémoration de la mort du Père Emmanuel d’Alzon est intervenue dans un contexte difficile caractérisé par la persistance de l’insécurité dans le diocèse de Beni Butembo. C’est la déclaration faite samedi par les prêtres oeuvrant dans ce secteur. Dans leur message aux fidèles catholiques, ils ont indiqué que depuis près de 6 mois des nouvelles persistantes et inquiétantes en provenance de Beni Butembo confirment la persistance de l’insécurité dans les milieux ruraux et urbains. Les 16 prêtres de Beni Butembo, auteurs de ce message, s’étaient réunis en assemblée le 4 novembre dernier. Au cours de celle-ci, ils avaient aussi évoqué la situation de l’insécurité dans leurs milieux. L’un des cas d’insécurité préoccupants relevés par les prêtres s’est produit dans la nuit du 29 au 30 octobre dernier à Busekera et Mbuavinua dans le Sud du territoire de Lubero. Plus de 200 maisons avaient été incendiées et sept personnes brûlées vives, ont-ils déclaré. Les femmes continuent à être violées et les enfants contraints d’abandonner les études, y compris les centres de santé qui sont pillés régulièrement, ont ajouté les prêtres. Ces deniers accusent les combattants des FDLR (Forces démocratiques pour la libération du Rwanda), les PARECO (Patriotes résistants Congolais) et certains militaires des FARDC (Armée congolaise) d’être à la base de ces exactions. Ils ont appelé les autorités administratives, policières et militaires à assumer leurs responsabilités dans le rétablissement de la paix dans ce secteur.
Pour rappel, près de 60% des écoles catholiques du secteur Beni Butembo ont été créées par les Pères Augustins de l’Assomption.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner