Dungu : journée nationale de la paix, la population réclame plus de sécurité

Des personnes déplacées à Dungu

Des personnes déplacées à Dungu

Les festivités marquant la journée nationale de la paix se sont clôturées samedi dans le territoire de Dungu, district du Haut Uélé, en Province Orientale. Plusieurs manifestations culturelles ont été organisées par la Commission diocésaine justice et paix de Dungu, au stade papa Costa à Dungu centre. Les différentes communautés ethniques ont tenu à protester contre les violences armées qui sont perpétrées par les rebelles ougandais de la LRA (Armée de résistance du seigneur) dans leur entité, rapporte radiookapi.net

Danses folkloriques et chansons traditionnelles ont agrémenté la clôture de la journée nationale de la paix à Dungu. Parmi les communautés ethniques présentes à ces festivités, on a noté la présence des Zande, des Mangbetu, des Lugbara, des Kakwa et des Alur. Dans leurs chansons, elles ont exprimé leurs compassions aux victimes des atrocités de LRA commises en territoire de Dungu et ses environs. Elles ont déploré notamment les meurtres des civils, les enlèvements d’enfants, les violences sexuelles contre les femmes et les filles, les incendies de cases et le déplacement massif des populations. Dans leur message, les membres de ces différentes tribus ont déclaré être lassés des exactions des combattants de la LRA. Des exactions qui durent depuis longtemps, ont-ils regretté. La journée nationale de la paix a été également marquée à Dungu par des pièces de théâtres. Les acteurs ont véhiculé le même message de paix. Selon le coordonnateur de la commission diocésaine justice et paix de Dungu, Benoit Kinalego, ces manifestations visent à apaiser tant soit peu la population victime des affres de la guerre et interpeller les autorités compétentes pour restaurer la paix dans cette partie du pays. Il convient de noter que c’est la première fois depuis les incursions des groupes armés étrangers à Dungu, que ces festivités sont organisées dans ce territoire.
Ces groupes armés, notamment les éleveurs armés appelés Mbororo et les LRA, commettent des exactions sur les populations civiles de Dungu depuis environ 5 ans.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner