Sud Kivu : sécurité, la société civile demande plus de pragmatisme au gouvernement

La société civile du Sud-Kivu se félicite de la tenue, samedi dernier, à Bukavu, du conseil extraordinaire des ministres du gouvernement central. Elle demande cependant aux autorités de l’exécutif national de prendre des mesures beaucoup plus concrètes sur le plan sécuritaire, rapporte radiookapi.net

Selon le président du bureau de la société civile, Cyprien Birhingingwa, la population du Sud-Kivu, victime de l’insécurité, attend voir le gouvernement concrétiser toutes les promesses qu’il a annoncées. Déjà, il estime que les questions de la société civile en rapport avec les opérations Kimia 2 n’ont pas trouvé des réponses claires.

« En ce qui concerne les attentes sur le plan sécuritaire, nous, dans notre mémorandum présenté à la délégation (gouvernementale), nous avons donné quelques recommandations particulièrement en ce qui concerne la sécurité. Ceci permettrait de dire si oui ou non les opérations Kimia2 doivent continuer ou pas », a déclaré le président du bureau de la société civile.

Cyprien Birhingingwa déplore que le gouvernement n’ait pas tablé de manière concrète sur la situation sécuritaire dans la province du Sud Kivu. « Nous avons essayé de suivre le compte-rendu du conseil des ministres et cela n’est pas ressorti d’une manière claire, tel que nous l’attendions au niveau de la société civile du Sud-Kivu », a indiqué la même source, ajoutant que la société civile du Sud-Kivu garde l’espoir que ses attentes seront exaucées par des mesures concrètes.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner