Rutshuru : 2 officiers de police tués et 3 civils blessés dans une fusillade

sous commissariat de la police / Nord-Kivu

sous commissariat de la police / Nord-Kivu

Deux officiers de la police nationale congolaise ont été tués et 3 civils blessés par balle lors d’une attaque armée perpétrée dans la nuit de mercredi à jeudi, au chef lieu du territoire de Rutshuru, à environ 70 kilomètres au nord de Goma. Attaque attribuée par certaines sources à certains militaires FARDC basés dans ce secteur. Mais, pour les autorités civiles de Rutshuru, il s’agit d’une attaque des assaillants venus du parc national des Virunga, rapporte radiookapi.net

Cette attaque a débuté à 19 heures locales pendant que plusieurs coups de balle crépitaient à Rutshuru-centre. Un groupe d’hommes fortement armés , selon certains habitants du coin, venaient d’abattre à bout portant le capitaine Junga Osomba, commandant de l’unité de la police nationale congolaise déployée à Rutshuru, dans le cadre de la stabilisation de l’Est et du rétablissement de l’autorité de l’état. Cette attaque est survenu à l’issue du pillage de quelques boutiques de la place par des hommes armés et en uniforme, selon l’autorité administrative qui etait sur le lieu de l’événement. Au même moment, un lieutenant, toujours de la police nationale congolaise, a été lui aussi abattu par les mêmes hommes. Trois civils qui tentaient de s’échapper ont été blessés par balle. Les autorités tant militaires que civiles à Rutshuru disent que les deux officiers de la police n’étaient pas directement visés. Mais ils s’étaient tout simplement retrouvés à un mauvais endroit.
D’après les témoins de l’événement, parmi les assaillants, on a reconnu des gardes du corps de certains officiers FARDC basés dans ce secteur. Selon la même source, à leur arrivée, ces hommes armés en uniforme avaient donné l’impression d’effectuer des patrouilles. La situation s’est vite dégradée quand ils se sont introduits dans des boutiques avant de dévaliser quelques unes, tout en tirant sur tout ce qui bougeait.
Pour l’autorité administrative à Rutshuru, il s’agit d’une attaque commandée et menée par les forces négatives venues du parc national des Virungas. L’administrateur de Rutshuru annonce l’ouverture des pour identifier les coupables.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires