Procès Didace Namujimbo : deux suspects avouent leur participation au crime

Didace Namujimbo

Didace Namujimbo

Deux personnes suspectées de complicité dans la mort de Didace Namujimbo ont reconnu, mercredi, leur participation dans l’assassinat du journaliste de Radio Okapi le 21 novembre 2008 à Bukavu, chef-lieu du Sud Kivu. Ils ont même fourni, au tribunal militaire de garnison de Bukavu, des détails sur la répartition des biens pris sur la victime, rapporte radiookapi.net

Le meurtrier de Didace Namujimbo s’était attribué son ordinateur portable, le deuxième complice avait pris les téléphones portables de la victime et les deux derniers s’étaient partagés équitablement la somme de 50 dollars américains pris sur la victime, ont révélé les deux prévenus après confrontation. Avant leur aveu, le greffe du tribunal avait lu les procès verbaux de deux autres présumés assassins en cavale. Des procès-verbaux établis par le ministère public avant l’évasion de ces suspects. Dans sa déposition, l’un des prévenus en fuite avait déclaré avoir fait partie du groupe qui avait tué Didace Namujimbo au moyen d’une arme à feu. Cette déclaration a poussé les avocats de la partie civile à solliciter une remise de l’audience pour que l’Etat congolais soit invité au procès comme civilement responsable. Requête acceptée par le tribunal militaire qui a renvoyé l’audience au 11 février prochain. Les avocats de la défense ont souhaité plus de célérité pour que leurs clients soient fixés sur leurs sorts. Ils se sont plaints du fait que certains de leurs clients, prévenus dans ce procès, ont déjà passé 14 mois de détention à la prison centrale de Bukavu.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner