Les pédiatres demandent au gouvernement de lutter contre la mortalité infantile

Réunis en congrès national à Kinshasa le mardi et le mercredi 23 octobre, les pédiatres congolais ont demandé au gouvernement de s’investir davantage pour réduire le taux de mortalité infantile et maternelle.

Selon des chiffres du ministère congolais de la Santé, toutes les 30 minutes, au moins une femme meurt en couches en RDC. Une enquête menée en 2010 indique que 465 000 enfants de moins de cinq ans perdent la vie chaque année en RDC.

Le président de la société des pédiatres du Congo, docteur Luc Kamanga, invite le gouvernement à augmenter le budget alloué à la santé pour réduire ce taux de mortalité.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires