Martyrs de l’indépendance : Antoine Lumenganeso rappelle les faits

Le 4 janvier est la journée consacrée aux martyrs de l’indépendance en République démocratique du Congo (RDC). A cette occasion, des dépôts de gerbes de fleurs et autres rencontres sont prévus à travers le pays. A Kisangani et Bunia, cela a eu lieu samedi. dimanche, une rencontre sportive est prévue à Bunia. Mais que retenir de cette date du 4 janvier 1959 ? Le directeur national des services des archives du Congo, Antoine Lumenganeso, répond à radiookapi.net

Antoine Lumenganeso relate les faits : « Un meeting de l’Alliance des Bakongo (Abako)/ Kalamu [Ndlr : le parti politique de Joseph Kasa Vubu, premier président de la RDC] devrait avoir lieu à la place « YMCA ». Le patron de la ville de Kinshasa, Jean Tordeur, a décommandé in extrémis la manifestation, alors que les gens étaient venus très tôt à « YMCA ». Au stade Tata Raphaël, il y avait match de football. Il y a eu fusion des mécontents qui venaient du stade et de ceux qui venaient du meeting. Cette jonction a entraîné des révoltes populaires et sociales spontanées, appelées émeutes du 4 janvier 1959. C’était, au fait, la précipitation des événements pour la marche du Congo à l’indépendance. Cette période marque la fin des illusions, débutée en 1955, date du voyage du Roi Baudouin au Congo. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (106)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (19)
Opposition (18)