Enseignement primaire: reprise des cours sur fond de plaintes des parents

Elèves congolais

Elèves congolais

C’est aujourd’hui que les élèves reprennent le chemin de l’école après deux semaines de vacances de Pâques. Mais beaucoup d’entre eux vont certainement être obligés de rester à la maison. En effet, les avis envoyés par les chefs d’établissements aux parents étaient clairs : « Pas de reprise des cours ce lundi pour ceux des élèves dont les parents n’auraient pas versé, pendant les vacances de Pâques, les frais scolaires pour le compte du troisième trimestre », rapporte radiookapi.net

Par manque d’argent, beaucoup de parents d’élèves n’ont pas pu payer ces frais ; et ils sollicitent la compréhension des dirigeants d’écoles. C’est le cas de cette mère de : « En tant que parent, moi je trouve que ce n’est pas normal, parce que il y a toujours une collaboration entre l’école et les parents, il y a de dérogation que nous les parents nous demandons pour les enfants mais l’école insiste à ce que dès la rentrée on paye. Moi, par exemple, je ne sais pas payer. Mes enfants vont rester à la maison. Moi, je demanderais qu’ils soient un peu patients, qu’ils nous comprennent et qu’ils nous laissent un peu de temps de chercher jusqu’à la fin du mois. Là, on pourra payer comme on le fait toujours »

« Les chefs d’établissements doivent accepter les élèves dans leurs écoles sans exiger le paiement de ces frais », déclare pour sa part le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel. D’après Maker Mwangu, son ministère vient du reste de prendre une décision qui sera bientôt appliquée. Celle-ci exige que les problèmes de frais soient directement traités entre parents et chefs d’établissements. L’objectif de cette mesure étant de ne pas perturber l’éducation des élèves par des questions d’argent. Maker Mwango : « Nous tenons à ce que demain tous les chefs d’établissements puissent recevoir les élèves sans demande de frais scolaires. Nous n’avons pas encore atteint la gratuité, l’école continue à demander encore les frais scolaires et il faut que ces frais soient payés directement par les parents. Nous allons refuser que les parents remettent l’argent aux élèves pour qu’ils aient déposé ça à l’école. Parce que nous avons pris une décision qu’ils vont avoir effet bientôt que tout ce qui concerne les frais scolaires soient discutées entre les chefs d’établissements directement avec les parents, les enfants eux ils viennent à l’école et il faut les recevoir pour leur donner la formation. On doit mettre en dehors de tous ces problèmes les enfants ».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner