Bunia: les ex-agents de l'Okimo à Mungwalu réclament leurs indemnités de sortie

Plus de 300 anciens travailleurs de l’Office de mines d’or de Kilo Moto (Okimo) ont manifesté mardi dans les rues de Mungwalu, localité située à plus de 80 kilomètres au nord de Bunia. Dans un mémorandum remis au chef de cette cité, ils réclament le payement de leur décompte final par l’entreprise minière Anglo Golg Kilo (AGK) qui a acquis tous les patrimoines de l’Okimo, rapporte radiookapi.net

Les manifestants en colère brandissaient des branches d’arbre ainsi que de banderoles et des pancartes sur lesquels il était écrit: «licenciement massif abusif, 10 milles âmes vouées au chômage = crime contre l’humanité », «la loi existe- t- elle en RDC ?», «Tolérance zéro.» Selon leur délégué syndical, ils protestent contre le non payement de leur décompte final depuis plus de 5 ans par la compagnie minière AGK. Cette entreprise avait renvoyé en chômage en 2003 environs 1700 agents, dont la plupart ont travaillé pendant plus de 20 ans à l’Okimo. Plus de 400 travailleurs accablés par la misère sont morts sans être remis dans leurs droits, affirme la même source.

Dans leur mémorandum, ils ont accordé un ultimatum de 7 jours aux responsables de AGK pour répondre à leur revendication. Au terme de ce délai, les manifestants menacent de saboter les installations de la société AGK.
rnPour sa part, le chargé des affaires sociales de cette société a déclaré que son entreprise étudie le cahier des charges de ces travailleurs avant de se prononcer sur ce dossier. L’AGK, ajoute-t-il, avait déjà remis un décompte final forfaitaire et uniforme de 350 USD a chacun de ses agents.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner