Idiofa : les chefs d’établissements scolaires boudent les permutations décidées par la hiérarchie

Elèves dans une école de Saombi

Elèves dans une école de Saombi

Les chefs d’établissements scolaires primaire et secondaire de la Coordination des écoles conventionnées catholiques de Ndunda-Musenge au sud d’Idiofa, se plaignent. Ils se disent victimes des permutations décidées par leur Coordinateur. Ils crient à une opération visant leur déstabilisation, car sans frais de mutation, ils parcourent de longues distances à pied, rapporte radiookapi.net

Accompagnés des membres de famille, bagages à la main ou sur la tête, des chefs d’établissements parcourent des centaines de kilomètres à pied pour atteindre leur nouveau poste d’affectation. Ils déplorent la décision de l’abbé Coordonnateur de les déplacer avec leurs membres de famille, sans frais de mutation, ont déclaré certains d’entre eux à radiookapi.netrnA ce sujet, la division provinciale de l’EPSP Bandundu II, parle du non respect des instructions du gouverneur de province. Selon Jean-Baptiste Binango, directeur provincial de l’EPSP Bandundu II, le gouverneur de province avait déjà suspendu les mutations des chefs d’établissements des écoles tant publiques que conventionnées ou non conventionnées sur toute l’étendue de la province. Il précise que les affectations et mutations relèvent de la seule compétence du gouverneur de province et ce jusqu’à nouvel ordre. C’est pourquoi la direction provinciale de l’EPSP Bandundu II appelle le service de contrôle de la paie des enseignants, Secope, à refuser les dossiers des agents mutés. Cela va à l’encontre de la décision du gouverneur de province, conclut-il.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner