Goma : Noël, mieux fêté qu'auparavant

Ville de Goma

Ville de Goma

Les festivités de noël, marquant la nativité de Jésus-Christ par la plupart des chrétiens, se sont passées dans le calme et sans panique à travers les grands centres urbains du Nord-Kivu. Une kermès à Beni, un concert musical à Sake et des clameurs de fête à Walikale. C’est l’expression du retour progressif de la paix, témoignent les habitants interrogés dans différents coins de la province par radiookapi.net. Mais la population attend plus d’assurance quant a la pérennisation de la paix qui pointe à l’horizon.

De Masisi à Beni, en passant par Goma, Rutsthuru, Kanyabayonga et même Walikale, c’est l’ambiance de fête qui a caractérisé les habitants depuis la nuit de jeudi à vendredi. Ce qui est contraire aux fêtes de noël et de fin d’années précédentes, qui étaient caractérisées par des mouvements de panique et de déplacement des populations.

Ce retour à la paix est le résultat du désengagement progressif des ex-groupes armés des zones du Nord-Kivu, jadis théâtre d’affrontements. Pendant plusieurs années, en efet, les bruits des bottes et des canons ont empêché les Nord-kivutiens à bien passer les fêtes de fin d’années en toute quiétude.

Mais le processus d’intégration des ex-forces locales au sein des FARDC pourrait donner un nouvel espoir aux citoyens du Nord-Kivu, affirment plusieurs acteurs de la société civile.

Cependant, les mêmes acteurs invitent les autorités à la vigilance.
Les rebelles hutu rwandais des FDLR font encore parler d’eux. Mais, il y a deux jours, des tentatives d’incursion des forces ougandaises ont été aussi observées dans le secteur de Ruenzori-Beni, affirme un activiste de la société civile de Beni, Omar kavota.Dans ce secteur des hommes en civils et non autrement identifiés et aux ambitions non élucidées circuleraient le long de la frontière ougando-congolaise.

Certains seraient aux arrêts par les services de sécurité congolais. Ce qui explique encore le doute quant au rétablissement total de la paix tant attendue.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner