Kalemie: un chef de quartier meurt et laisse 67 enfants issus de 16 mariages

M. Mukondola Malisawa, chef de quartier Kaputo, à Kalemie, au Katanga, est décédé jeudi dernier à l’âge de 73 ans. Il laisse derrière lui 67 enfants et plus de 100 petits-fils.  Le défunt a été enterré vendredi au cimetière des Sapins de la cité de Kalemie.

C’est à cette occasion que les chiffres records du disparu dans le domaine matrimonial ont été portés à la connaissance du public.

De son vivant, M. Mukondola Malisawa a contracté au total 16 mariages et divorcé dix fois.

Avec ses différentes unions conjugales, il a eu 67 enfants. Une progéniture qui lui a donné au total plus de 100 petits-fils.

Né en 1937, Mukondola Malisawa fut tour à tour, policier à l’époque coloniale, couturier de renom, maçon et charpentier.

Il assumait les fonctions de chef de quartier et de président d’une mutuelle de la place quand il est décédé.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner