Bandundu: les ressources naturelles ne bénéficient pas à la population d’Oshwe


Les habitants d'Oshwe attendent les bénéfices de l'exploitation de leurs ressources naturelles

Les habitants du deuxième territoire du pays par son étendue, après Bafwasende en Province orientale, manquent de tout : eau potable, électricité, radio, télévision, téléphone.

Pourtant plusieurs entreprises y exploitent le bois, parmi lesquelles la société Sodefor, dont les capitaux sont majoritairement portugais.

Malgré les richesses naturelles de ses 43.000 kilomètres carrés couverts de forêt, Oshwe est coupé du reste de la RDC car les routes sont réduites à des sentiers impraticables.

Selon un témoignage recueilli sur place, les paysans parcourent 200 kilomètres à pied pour se procurer du sel.

Les bâtiments de l’administration publique n’ont jamais été réparés depuis la colonisation.

Aucun véhicule ne roule à Oshwe hormis une jeep, elle-même immobilisée lorsque l’administrateur du territoire est absent.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner