RDC: vers la centralisation des fonds publics au compte général du trésor

Le siège de la Banque Centrale du Congo, Kinshasa 2010Le siège de la Banque Centrale du Congo, Kinshasa 2010

Le siège de la Banque Centrale du Congo, Kinshasa 2010

L’Assemblée nationale a adopté, mercredi 29 décembre en plénière, le rapport de la Commission économique et financière relatif au projet de loi sur les finances publiques. Selon ce rapport, les fonds publics seront désormais centralisés sur le compte général du trésor à la Banque centrale du Congo (BCC).

La nouvelle loi en discussion apporte des innovations, notamment l’obligation des performances. Elle met en place de nouvelles stratégies pour une bonne gestion des finances de l’Etat. Désormais, donc, tous les fonds publics devraient être versés  au compte général du trésor à la BCC.

Cette  loi fait également obligation à chaque province et à chaque entité territoriale décentralisée de ne disposer que d’un seul et unique compte ouvert en leur nom à l’Institut d’émission.

Objectif: faciliter et favoriser le contrôle des comptables publics.

La Commission économique et financière de l’Assemblée nationale estime que la politique actuelle des finances publiques ne peut pas déboucher sur l’obligation des résultats.

L’absence de cette obligation est un obstacle majeur à la réalisation des objectifs du développement; particulièrement  ceux de la croissance et de la réduction de la pauvreté, conclut-elle dans son rapport adopté par la plénière.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner