RDC: la prise de Goma a fait chuter de 9% les actions de Banro en bourse de Toronto

Hommes transportant des sacs de cassitérites de mines vers Bukavu, 2006.

La prise de Goma (Nord-Kivu), mardi 20 novembre, entre les mains des rebelles du M23 a fait chuter de 9% les actions en bourse de l’entreprise aurifère Banro, installée au Sud-Kivu voisin, a indiqué Reuters mercredi.
L’usine de Banro corporation exploite de l’or depuis octobre 2011 dans la cité minière de Twangiza (Sud-Kivu) et devrait produire 120 000 onces d’or par an, selon ses prévisions.

Entreprise canadienne, Banro Ressources Corporation avait lancé ses activités en RDC alors Zaïre, depuis février 1997 après une convention signée avec le gouvernement.

Cette convention avait été initiée suite à la crise de l’étain en 1985 qui avait obligé le gouvernement zaïrois de restructurer la Société minière du Kivu (Sominki) à travers un partenaire.

Le groupe s’est implanté dans les gisements miniers du sud Kivu précisément dans l’exploration, le développement et l’exploitation de l’or.
Banro possède quatre propriétés exclusives, situées le long de la ceinture aurifère de Twangiza-Namoya, sur une superficie de 210 Km, susceptible de produire 120 milles onces d’or par année.

L’entreprise entend lancer son deuxième projet au Maniema qui devra produire 124 mille onces d’or par an et ses deux autres projets sont en cours d’exploration à Lugusha et Kamituga (Sud-Kivu).

Banro Ressources Corporation détient 14 permis d’explorations pour une zone de plus de 2 600 kilomètres carrés et affirme avoir créé plus de trois mille emplois directs en RDC à travers des sous-traitants.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner