Journée de la femme: la Société civile invite le gouvernement à rétablir la paix au Nord-Kivu

La Société civile du Nord-Kivu appelle le gouvernement congolais  et la communauté internationale à  plus d’efforts pour mettre fin aux violences contre les femmes dans cette province. Son vice président et porte parole, Omar Kavota a lancé cet appel vendredi 10 mars, à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la femme.

Des milliers de femmes sont retenues en otage par des groupes armés et sont victimes des viols au Nord Kivu, notamment dans les territoires de Beni, de Lubero, Rutshuru, Walikale, Masisi et Nyirangongo, a indiqué Omar Kavota.

Il a affirmé que les femmes attendent d’être libérées de l’administration criminelles des groupes armées «  les M23, les Forces de libération du Rwanda (FDLR|), l’ ADF Nalu et les Mai-Mai ».

Selon lui, seul le rétablissement de la paix dans la province permettra le respect des droits de la femme.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner