La RDC veut obtenir des statistiques fiables des expulsions des Congolais de l’Angola

Les autorités territoriales des provinces congolaises du Bas-Congo, du Bandundu et du Kasaï-Occidental réfléchissaient mardi 15 et mercredi 16 octobre sur les moyens d’améliorer le contrôle des expulsions des Congolais de l’Angola. L’objectif, selon elles, est d’obtenir des statistiques fiables en faveur d’un plaidoyer national et international.

Cette rencontre, organisée par le Comité international pour le développement des peuples (CISP), une ONG italienne qui milite pour une «migration responsable», a réuni 36 délégués de ces trois provinces, dont des agents des services de renseignements (ANR) et de la migration (DGM).

Ces provinces congolaises subissent particulièrement les conséquences des expulsions angolaises. D’après le CISP, 28 000 expulsés y ont été recensés de janvier à août 2013.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner