Foot-Finale C1: Heartland a battu Mazembe (2-1)

TP Mazembe

TP Mazembe

La manche aller de la finale de la Ligue des champions de la Caf (Confédération africaine de football) s’est terminée à l’avantage d’Heartland du Nigeria. Au stade Dan Anyim d’Owerri, le club local a pris le dessus sur le TP Mazembe (2-1). Les deux équipes se retrouvent dans six jours au stade de la Kenya pour le retour.

Les vingt-deux acteurs sont montés sur la pelouse du Dan Anyim stadium sous une fine pluie. Celle-ci a rendu le terrain lourd pour les joueurs. Conséquence, c’est par des longues balles que les joueurs vont procéder. Dès le coup d’envoi du match, les joueurs de deux camps montrent l’envie d’aller de l’avant. Les nigérians mettent rapidement la pression sur leurs adversaires. Les congolais tiennent bon et partent en contre. Toutes les balles passent par Trésor Mputu. Le capitaine de Mazembe, bien en jambes, bouge énormément. C’est d’ailleurs lui qui va ouvrir le score en marquant le but des Corbeaux (23’). Mais la joie dans le camp de Mazembe est de courte durée. Aussitôt le ballon remis en jeu, King Ossanga trompe Kidiaba. Son tir prend à contre pied le portier de Mazembe. C’est sur ce score que l’arbitre égyptien siffle la fin de la première période.

La seconde période démarre une fois de plus sur des chapeaux de roue. Mais l’équipe congolaise qui contrôle le jeu, perd rapidement Narcisse Ekanga. Touché à la cheville, le camerounais cède sa place à Lusadisu Basisila (50’). rnLes joueurs de Mazembe sont les premiers à se porter vers l’attaque. Sur un centre de Mputu, l’international zambien récupère seul le ballon dans la surface, son centre est raté par Kaluyitukadioko (52’). Mputu, une fois de plus démontre tout son talent.
Le captaine de Mazembe met dans le vent trois joueurs d’Heartland, son tir puissant du gauche est renvoyé des points par le portier nigérian Augustin Brown. Le ballon renvoyé par le gardien atterrit dans les pieds de Kaluyitukadioko. Le gardien nigérian repousse par réflexe le tir du congolais (58’).
Mazembe prend les opérations du jeu. Mais les Corbeaux de Lubumbashi confondent vitesse et précipitation. Pendant près de vingt minute, Heatland est dans le trou. Et c’est contre le cours du jeu que le Nigérian Agba d’un tir lointain surprend le portier Robert Kidiaba, ramenant le score à 2 contre 1 (78’). Les joueurs de Lubumbashi jouent replier dans leur camp jusqu’au coup de sifflet final.
Le Rendez-vous est pris entre les deux équipes le samedi 7 novembre 2009 au stade de la Kenya de Lubumbashi pour la manche retour.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner