Mondial- Fifa: TP Mazembe battu, termine avant dernier

TP Mazembe

TP Mazembe

Le tout puissant Mazembe de la RDC a été battu par les néo- zélandais d’Auckland City FC, 2-3 et termine la compétition en 6e position, rapporte radiookapi.net

Le TP Mazembe avait pourtant bien commencé ce match, monopolisant le cuir au détriment de timides Néo-Zélandais. Le bloc océanien laissait passer l’orage africain en limitant les tentatives du Tout Puissant à des tirs de loin sans danger (8′,17′,18′), et attendait le bon moment pour contre-attaquer.
La 24e minute le fut. Un long ballon venu de la droite obligeait le gardien Muteba Kidiaba à sortir loin de sa cage et à commettre l’irréparable en utilisant les mains au delà de la surface de réparation. La sanction tombait, carton rouge (24′). Les kiwis profitaient alors de l’aubaine sur un ballon similaire distillée de la gauche, cette fois, pour infliger la double peine aux champions en titre de la ligue des champions de la CAF.
Ainsi, Adam Dickinson centrait par dessus une défense centrale décidément peu encline à jouer correctement le hors-jeu, et trouvait Jason Hayne. Ce dernier dribblait sans difficulté Aimé Bakula, et poussait la balle au fond des filets (29′) (0:1). Jusqu’à la pause, le TP Mazembe tentait de relever la tête, retrouvait ses esprits et son jeu de passe, mais pas son efficacité. La domination était congolaise, pas le réalisme.
Au retour des vestiaires, le pied gauche de Mulota Kabangu ne trouvait pas le cadre (49′), Mputu non plus (50′), et c’est encore Hayne qui faisait frémir le stade sans pour autant faire évoluer le panneau d’affichage, d’une frappe sèche à l’issue d’un raid solitaire (55′).
Mazembe décidait alors de passer à la vitesse supérieure, malgré son infériorité numérique. Amia Ekanga décalait tout d’abord Ngandu Kasongo aux vingt mètres qui décrochait une frappe imparable dans la lucarne droite de Paul Gothard (1-1). Sept minutes plus tard, d’une talonnade astucieuse, Mputu montrait le chemin du but à Kilitcho Kasusula qui saisissait l’occasion pour doubler la mise d’un shoot sous la barre du portier d’Auckland City (2:1).
Mazembe avait fait le plus dur, mais Jason Hayne allait encore passer par là. Le feu follet néo-zélandais signait le doublé et l’égalisation, à l’affût d’un cafouillage devant le but de Bakula Aimé (2:2) (79′). Kaluyituka Dioko essayait de faire la décision en fin de match, mais sa triple tentative (84′, 87′, 89′) était vaine.
Alors que les prolongations tendaient les bras aux vingt-deux acteurs de la rencontre, Riki van Steeden en décidait autrement. Il s’infiltrait dans la défense congolaise, décrochait une frappe à ras de terre (3-2) synonyme de cinquième place dans cette Coupe du monde des Clubs de la FifaA pour Auckland City.
Ainsi, Mazembe termine à la 6e place et empoche une enveloppe d’un million de dollars.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner