Lubumbashi: retour au calme après les incidents du match Mazembe-V.Club


Vue partielle du stade de la Kenya

La ville de Lubumbashi a passé une nuit calme après les échauffourées qui ont opposé, dimanche 26 septembre, la police aux jeunes gens de la commune de la Kenya après le match qui s’est soldé par un score nul (1-1) entre le TP Mazembe et l’AS V.Club. Match comptant pour la quatrième journée de la phase retour du championnat national-15è édition.

Les jeunes de la Kenya ont barricadé plusieurs routes de cette commune dimanche soir, brûlant des pneus en signe de protestation pour empêcher tout passage de véhicules.

Ces jeunes reprochaient à l’arbitre ses décisions les jugeant de partisanes au profit de V.Club, une équipe de Kinshasa.

Ils ont surtout reproché à l’arbitre d’avoir validé le but égalisateur de V.Club marqué pendant les arrêts de jeu et en situation litigieuse, d’après eux.

Difficile pour l’heure d’établir un bilan exact et définitif de ces incidents amorcés au stade Kibasa Maliba (ex-Kenya) et qui se sont  étendus au de-là de ce de ce complexe sportif.

Au stade de la Kenya, policiers et militaires tiraient en l’air pour disperser les supporters en furie qui s’attaquaient aux forces de l’ordre avec de projectiles juste après le match.

Certains spectateurs ont mis deux heures pour sortir du stade.

L’agitation était perceptible également dans les quartiers environnants.

Devant les émeutiers, certains conducteurs d’automobile étaient obligés de laisser quelques billets de banque pour circuler paisiblement.

Ceux qui refusaient d’obtempérer ou n’avaient pas d’argent ont vu leurs véhicules endommagés, rapportent des témoins.

Des personnes ont été blessées, il y aurait même eu morts d’hommes, selon certaines sources policières qui se sont exprimées sous le couvert de l’anonymat.

Les policiers sont parvenus à rétablir l’ordre en de dégageant les passages et à faire cesser la confusion dans la Kenya.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner