CAF/LDC: le TP Mazembe double champion d’Afrique


Comme l'année dernière (cette photo), le TP Mazembe est monté sur la plus haute marche du podium de la Ligue des champions d'Afrique, édition 2010.

Mission accomplie pour le Tout Puissant Mazembe de Lubumbashi qui vient d’inscrire ce samedi 13 novembre 2010 son nom pour la deuxième fois consécutive dans le palmarès de la Ligue des champions de la CAF (Confédération africaine de football) après avoir arraché un nul (1-1) face à l’Espérance de Tunis à l’issue du match retour comptant pour  la finale de la 14e édition de cette prestigieuse compétition continentale.

Pour cette finale retour, l’entraineur de Mazembe, Lamine Ndiaye a aligné Kidiaba, Nkulukuta, Kimuaki, Mihayo, Kasusula, Mwansa, Kasongo, Sunzu, Kabangu, Kaluyitukadioko et Singuluma.

Dès la première minute de jeu, Darragi a lancé en profondeur Eneramo, mais ce dernier est signalé en position de hors-jeu par l’arbitre sud-africain, Daniel Bennett.

La première action dangereuse des Congolais est intervenue à la 7e minute.

Kabangu lance en profondeur Singuluma, Ben Chrifia sort et se couche sur le ballon.

Les Tunisiens menacent jusqu’à la 23e minute, Hicheri centre vers le point de penalty.

Le Nigérian Eneramo de la tête centre pour Darragi qui rate le cuir, mais le Ghanéen Afful en embuscade réussit à tromper Kidiaba:  1-0 pour les Tunisiens.

Quelques secondes après, Ben Amor porte sa main sur Kasongo et l’arbitre sud-africain n’hésite pas à lui écoper d’un carton rouge.

Les dernières minutes de la première période se sont soldées par des ratés les deux côtés.

La pause intervient sur cette avance tunisienne.

Au retour des vestiaires, les deux équipes se cherchaient jusqu’à la 67e minute lorsque, Kaluyituka combine avec Deo Kanda.

Ce dernier  s’infiltre dans la surface de réparation, et en deux temps il trompe Ben Chrifia, 1-1.

Trois minutes plus tard, Korbi agresse Alain Kaluyituka devant l’arbitre Bennett et écope d’un carton jaune.

A la 78e minute, Given Singuluma lance en profondeur Sunzu dans l’axe.

Ce dernier s’infiltre dans la surface, mais son tir frôle le poteau droit tunisien.

Cinq minutes plus tard, Kasongo est blessé, suite à un tacle dangereux d’Afful.

Malgré les trois minutes additionnelles, le score est resté le même.

L’histoire se répète donc pour les Corbeaux conglais.

En 1967 et 1968, Mazembe avait signé deux victoires consécutives en Coupe d’Afrique des Clubs.

Donc, par quatre fois, cette équipe aura inscrit son nom dans cette prestigieuse compétition continentale, sans compter son titre de 1980 en Coupe de vainqueur des coupes.

Seuls Al Ahly et le Zamalek comptent plus de titres que Mazembe, avec  respectivement 6 et 5.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner